CONNAISSANCE, ATTITUDES ET PRATIQUES DE MERES D’ENFANTS DE 0 A 23 MOIS DANS LA ZONE DE SANTE DE NGABA VIS-A-VIS DE LA VACCINATION.

 

Batumbo doudou Didine KABA Pierre AKILIMALI


La vaccination constitue une meilleure arme pouvant réduire la charge et les décès des enfants liés aux maladies évitables par la vaccination. Elle représente l’un des plus beaux succès de la santé publique au 20e siècle et permet de sauver des millions de vies d’enfants depuis la mise en œuvre des programmes nationaux de vaccination. Dans la Zone de Santé de NGABA, la couverture vaccinale est basse pour tous les antigènes par rapport au seuil indispensable pour protéger les enfants contre les maladies évitables par la vaccination. Cette étude visait à déterminer le niveau de connaissance, les attitudes ainsi que les pratiques de mères d’enfants de 0 à 23 mois dans la zone de santé de NGABA vis-à-vis de la vaccination. L’étude était descriptive transversale auprès de 264 mères d’enfants de 0 à 23 mois choisis par un tirage aléatoire systématique. Les informations sur les caractéristiques sociodémographiques des mères et des enfants, sur la connaissance, les attitudes ainsi que les pratiques de mères sur la vaccination et les maladies évitables par la vaccination étaient collectées à partir d’un questionnaire. La proportion de mères qui avaient une connaissance suffisante sur la vaccination était de 11%, les attitudes de mères étaient bonnes pour 65% et la proportion de mères qui avaient des bonnes pratiques était de 33%. La zone de santé de NGABA fait partie des zones de santé de la ville province de Kinshasa qui enregistrent des taux de couvertures vaccinales faibles pour tous les antigènes de routine. Le niveau de connaissance, des attitudes et pratiques ne serait pas à négliger dans cette contre performance.