ECOLE DE SANTE PUBLIQUE
SANTE PUBLIQUE
28ème PROMOTION


LES DETERMINANTS DE L’UTILISATION DES SERVICES CURATIFS A L’HOPITAL GENERAL DE REFERENCE DE GOMBE-MATADI
PROVINCE DU KONGO CENTRAL


Par
Mozart MABULA MOZY
Docteur en médecine, chirurgie et accouchement

Mémoire présenté et défendu en vue de l’obtention du diplôme de Spécialiste en Santé Publique.
Option : Santé Publique

Directeur : Prof. Dr MAPATANO MALA ALI


RESUME

Contexte :

L’amélioration de l’accessibilité aux services des soins de qualité à toutes les couches de la population, témoigne l’amélioration de l’état de santé. Malheureusement, le système de Santé ne répond pas aux attentes de la population et cette dernière reste peu satisfaite.
La communauté est incapable d’accéder aux soins ; surtout la population à faible revenu. Cette situation n’épargne pas l’HGR Gombe-Matadi qui, présente une faible fréquentation à 0,05 consultations/an/habitant.
Quels sont les facteurs qui seraient à la base de la faible utilisation des services des soins curatifs à HGR Gombe Matadi ?

Objectif :

Déterminer les facteurs associés à l’utilisation des services curatifs à l’hôpital général de Gombe-Matadi.

Méthodologie :

Etude transversale analytique sur un échantillon probabiliste représentatif de 450 ménages dans six AS de la zone de santé et deux groupes focalisés (8 prestataires de l’HGR et 12 chefs des ménages). Un modèle de régression logistique a été construit par la méthode de sélection pas à pas progressive avec une probabilité d’entrée de 0,05 et IC à 95%.

Résultats :

Seulement 9,7% des ménages ont fréquenté l’HGR ; La charge des soins est à 84,9% supportée par les ménages qui, sont d’ailleurs pauvres.
La régression logistique a montré qu’il y a une association statistiquement significative entre la faible utilisation des services et le niveau d’étude du chef de ménage, plus élevé dans la tranche de ceux qui n’ont aucun niveau, le niveau primaire et secondaire (OR ajusté = 6,73[1,248 – 36,34] et p=0,027), l’âge du chef de chef de ménage, surtout de 30 ans au plus (OR ajusté =18,89 [1,697-210,19], p=0,017) et revenu mensuel de plus de 50$ : OR ajusté =0,0871 [0,010-0,53], p= 0,009)
La probabilité d’accès aux soins curatifs à l’HGR Gombe-Matadi est significative (90%).

Conclusion :

La faible utilisation des services curatifs à l’HGR Gombe-Matadi est associée au niveau d’étude, l’âge et le revenu chef de ménage.

Télécharger le fichier ici :

Télécharger “Mémoire-Mozart-Mabula.pdf” Mémoire-Mozart-Mabula.pdf – Téléchargé 125 fois – 2 MB