Master en Sciences de la Santé publique, finalité spécialisée

I. Introduction


                     Présentation du programme:

  1. Master : spécialiste en santé publique, finalité épidémiologie nutritionnelle
  2. Site : le campus de l’Université de Kinshasa, Ecole de Santé Publique de Kinshasa, située entre les Cliniques Universitaire et le Centre Hospitalier du Mont Amba.
  3. Horaire de jour
  4. Langue d’enseignement: Français et Anglais
  5. Mémoire/Travail de fin d’étudesOUI
  6. Stage :stage professionnel couplé d’exercice intégrateur de terrain. Le stage permet la mise en pratique des connaissances en milieu professionnel et facilite le passage du monde de l’enseignement universitaire à celui de l’emploi.
  7. Domaine d’études principal : Science de la santé
  8. Organisé par :Ecole de Santé Publique de Kinshasa

                     Résumé du programme:

Ce master s’inscrit au sein de l’Ecole de Santé Publique de Kinshasa (ESP), qui présente une importante offre de formation dans le domaine de la santé publique.

Cette formation a pour finalité de former des spécialistes et des chercheurs de haut niveau dans le domaine de la nutrition et de la santé publique. Elle donnera aux apprenants les moyens de comprendre et de s’orienter dans le monde complexe et captivant de la nutrition humaine en santé publique où se confrontent des points de vue divers, citoyens, collectifs ou individuels, économiques ou politiques, industriels, consuméristes, ou de santé. Elle permettra également aux apprenants de se former aux questions et méthodologies de recherche en nutrition, épidémiologie, et santé publique.

Les cours ont lieu dans une approche interactive et participative Co-animés par des universitaires, des chercheurs des grands organismes de recherche, et des représentants des administrations centrales, d’agences sanitaires et de grandes industries. Ceci permet une confrontation directe des apprenants avec le monde professionnel favorisant l’insertion professionnelle future.

La formation de master est constituée de deux années, Master 1 et Master 2

II. Profil enseignement-apprentissage


                      Compétences et acquis:

Cette formation vise à développer auprès des apprenants des compétences dans la mise en place, la conduite et l’interprétation des études en rapport avec la nutrition et la santé : acquisition des comportements alimentaires, choix nutritionnels en rapport avec des spécificités des individus, des groupes.

Elle permet de développer auprès des apprenants des compétences leur permettant d’identifier et d’analyser les problèmes nutritionnels d’une communauté, de planifier des interventions multisectorielles fondées sur des bases factuelles et scientifiques, de procéder à leur mise en œuvre et à leur évaluation.

Les apprenants à la fin de leur formation sauront également interpréter une politique nutritionnelle, l’évaluer, la mettre en pratique. Ils sauront définir des critères de surveillance nutritionnelle dans le cadre de l’industrie (risques nutritionnels, adéquation aux recommandations), de la communauté, des formations hospitalières, etc

                      Structure du programme:

Le programme de formation du spécialiste en santé publique, finalité « économie de la santé » est structuré en deux types de modules : les modules de tronc commun comprenant et les modules de filières.

La formation articule théorie et pratique (travaux de terrain) pour développer des compétences professionnelles avancées.

En dehors des travaux de terrain, un stage de trois mois est réalisé par les apprenants dans les communautés présentant les problèmes de nutrition.

L’évaluation est enchâssée dans le processus d’apprentissage et comprend l’évaluation formative et certificative.

  • Un travail de recherche (mémoire) présenté et défendu devant un jury clôture la formation.
  • Il permet de développer les capacités de prise de recul par rapport à un sujet, une question donnée, la prise en compte de différents points de vue, la rigueur du raisonnement, la capacité rédactionnelle.

                     Contenu de la formation:

  • Initiation-Informatique et recherche sur internet
  • Technique d’apprentissage
  • Bio statistique
  • Epidémiologie
  • Informatique appliquée
  • Méthode de recherche
  • Sciences de comportement
  • Initiation à la recherche qualitative
  • Communication pour le changement social et de comportement
  • Terrain 1a : Recherche appliquée
  • Planification et gestion des ressources
  • Terrain 1b : analyse managériale d’une ZS
  • Terrain 1b : analyse managériale d’une ZS
  • Gestion de l’environnement
  • Terrain 1c : Environnement
  • Biostatistics 2
  • Scientifc english
  • Epidemiology 2
  • Nutritional english
  • Research and ethic consideration
  • Principles of nutrition
  • Food production and Nutrition security
  • Nutrition problems
  • Gender and Nutrition
  • NutritionAssesment/Measures
  • Global Nutrition
  • Climate change and nutrition

III. Atouts et organisation


                     Pédagogie:

Ce Master est basé sur une approche pédagogique interactive et participative relevant des principes de l’andragogie. Elle permet de développer des compétences de travail en équipe et favorise l’autonomie et la pensée réflexive. Cette formation favorise au maximum les échanges d’expériences et la prise en compte des parcours de chacun, qu’ils soient professionnels ou académiques. Des projets de recherche et d’intervention mettent en lien les apprenants, les professionnels de terrain et les réalités professionnelles. Cette approche permet ainsi de rapprocher l’école des terrains professionnels réduisant par voie de conséquence l’inadéquation pouvant exister entre le programme de formation les attentes du terrain.

                     Évaluation:

L’évaluation est organisée autour de deux objets :

  • Les apprentissages
  • Les enseignements

L’évaluation des apprentissages a lieu tout au long du processus d’apprentissage et prend en compte la participation active et proactive des apprenants ainsi que les acquis de l’apprentissage.

Les modalités d’évaluation reposent essentiellement sur des examens sur table, des travaux individuels et de groupe , le rapport de stage et sur un travail de recherche (mémoire).

L’évaluation des enseignements est sous la supervision du Comité Directeur mais réalisée par les apprenants à la fin de chaque module grâce à un outil construit à cet effet.

                    Support des cours:

L’école de santé publique met à la disposition des apprenants un support papier de chaque module. Ce support est le minimum de savoir exploité par la co-animation tout en sachant qu’il est susceptible d’enrichissement aussi bien par les facilitateurs que par les apprenants.

IV. Débouches professionnels


Les débouchés sont nombreux, du niveau local à l’international :

Intervenants et référents “santé/nutrition” pour les collectivités locales ou territoriales

  • Responsables nutrition dans les structures nationales et internationales dans le champ de la santé, de l’agriculture, du social, de l’éducation, en charge des problèmes d’alimentation ;
  • Chefs de projets dans le domaine de l’agro-alimentaire (industries alimentaires, restauration collective, grande distribution) ou de la communication nutritionnelle ;
  • Chargé d’études et chefs de projets dans les agences sanitaires et ONG ;
  • Consultants et conseillers pour des institutions spécialisées publiques, parapubliques ou privées
  • Métiers de la recherche institutionnelle et industrielle en nutrition et en santé publique qui implique les organismes de recherche et les Universités.

V. Conditions d’admission


  • Avoir au moins un niveau de licence (Bac+5) dans le domaine des sciences de la santé ou dans un domaine connexe,
  • Réussir une épreuve d’admission ;
  • Présenter trois lettres de recommandation émanant des autorités du Ministère de la santé publique, de l’employeur et d’un partenaire de l’ESP

VI. Dossier de demande


Le dossier de demande d’inscription, adressée au Directeur de l’ESP, doit comporter les pièces suivantes :

  • Lettre de demande,
  • Curriculum vitae,
  • Photocopies légalisées des diplômes universitaires,
  • Trois lettres de recommandation des chefs hiérarchiques et ou anciens professeurs du candidat,
  • Un résumé ne dépassant deux pages pour indiquer la motivation du candidat,
  • Quatre photos d’identité datant de moins de 3 mois.

L’autorisation d’inscription sera délivrée par le Directeur de l’ESP sur avis du Comité de pilotage et présentation d’une preuve de la capacité de financement des études.

L’inscription du candidat au Master en santé publique, finalité « épidémiologie nutritionnelle » sera définitive que sur présentation d’une attestation de bourse d’études ou d’une preuve de versement effectif des frais de formation dans le compte de l’ESP.

Inscription disponible en ligne
Pour plus d’information:

  • Contact secrétariat de l’ESP : espkin.secretariat@unikin.ac.cd
  • Site web de l’ESP : www.espkinshasa.net
  • Téléphone : +243 851463831/+243817493194