FACTEURS ASSOCIES A L’UTILISATION DE LA MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE D’INSECTICIDE PAR LES ENFANTS DE MOINS DE CINQ ANS DANS LES MENAGES DE LUSANGA.

 
Donat Kuma-Kuma Kenge, Prince Kimpanga Diangs


Contexte : Le paludisme est un problème majeur de santé publique en République Démocratique du Congo. Il constitue la première cause de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. L’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée (MILD) est une méthode de prévention efficace pour lutter contre ce fléau. Le taux d’utilisation de la MILD par les enfants de moins de 5 ans était très faible dans les ménages de Lusanga en 2008. Objectif : Déterminer le taux actuel d’utilisation de la MILD et identifier les facteurs associés à son utilisation par les enfants de moins de 5 ans. Méthodologie : Une étude transversale analytique a été conduite dans la Zone de Santé de Lusanga entre le 11 novembre et le 29 décembre 2012. Un échantillon de 270 ménages a été sélectionné selon un plan de sondage à trois degrés. Les mères d’enfants de moins de 5 ans ont été interviewées au moyen d’un questionnaire structuré et pré-testé. Les associations ont été recherchées entre l’utilisation de la MILD et les facteurs potentiels en utilisant le test chi-carré. La régression logistique a permis d’identifier les déterminants de l’utilisation de la MILD. Résultats : L’utilisation de la MILD chez les enfants de moins de cinq ans dans la ZS de Lusanga est de 94,44% Ic 95% = [91,20 ; 96,74]. Deux facteurs étaient associés à l’utilisation de la MILD : la connaissance par la mère de la MILD et ses avantages améliorait l’utilisation de la MILD, OR=148,70 Ic 95 % = [26,60 ; 831,30] alors que l’absence d’un moyen de protection contre les moustiques la réduisait, OR=0,11 Ic 95 % =[0,02 ; 0,67]. Conclusion : Le taux d’utilisation de la MILD par les enfants de moins de 5 ans est très élevé dans les ménages de Lusanga. La sensibilisation des mères d’enfants et la distribution de la MILD aux ménages qui en manquent pourraient maintenir ce taux très élevé.