Le besoin a été exprimé par certains académiques et scientifiques, mais aussi à cause des lacunes notées dans les analyses, la présentation et la publication des données issues de la routine et des recherches. Il est à noter que, l’interprétation et la compréhension des informations sanitaires sont aisées lorsqu’elles sont localisées. C’est pourquoi, nous avons jugé intéressant et opportun d’augmenter la masse critique des cadres pouvant utiliser la cartographie pour la représentation spatiale de leurs données. Nous avons préféré le Q-Gis à cause de la simplicité pour l’utilisation et surtout par ce qu’il est gratuit.

Pour la suite veuillez télécharger le fichier : 

Télécharger “NEWSPAPER_24112016.pdf” NEWSPAPER_24112016.pdf – Téléchargé 43 fois – 760 KB