Master en Sciences de la Santé publique, finalité spécialisée

I. Introduction


                     Présentation du programme:

  1. Master : spécialiste en santé publique, finalité santé communautaire
  2. Site : le campus de l’Université de Kinshasa, Ecole de Santé Publique de Kinshasa, située entre les Cliniques Universitaire et le Centre Hospitalier du Mont Amba.
  3. Horaire de jour
  4. Langue d’enseignement: Français
  5. Mémoire/Travail de fin d’étudesOUI
  6. Stage :exercice intégrateur sur terrain professionnel
  7. Domaine d’études principal : Sciences de la santé
  8. Organisé par :Ecole de Santé Publique de Kinshasa

                     Résumé du programme:

Ce master forme des professionnels orientés vers l’intervention en santé publique. Ils sont capables de développer des politiques, programmes ou projets de santé publique et de promotion de la santé, dans une approche interdisciplinaire et intersectorielle.

Pour ce faire les apprenants de cette filière doivent être à mesure de mobiliser leurs compétences d’analyse, de modélisation, de conception, afin de répondre d’une part aux problèmes de santé de la communauté et d’autre part aux défis technologiques futurs dans les domaines de santé et ce, dans un contexte congolais et africain en pleine évolution.

Cette filière vise à doter les apprenants d’un ensemble d’instruments méthodologiques en bio statistique, épidémiologie et en recherche opérationnelle, orientés vers les méthodes d’analyse quantitative. Simultanément, l’étudiant se familiarise avec des applications informatiques en santé publique.

En outre ce Master apporte aux apprenants une formation complète pour la gestion des institutions et services de santé.

II. Profil enseignement-apprentissage


                     Compétences et acquis :

au terme de leurs études en master santé publique, finalité santé communautaire, les apprenants seront à mesure de :

  • Exploiter les méthodes de santé publique
  • Gérer les services de santé
  • Prendre en charge la santé des familles et des communautés

                      Spécificités du programme :

Les compétences spécifiques développées dans ce master portent sur l’élaboration et l’évaluation de programmes en santé, l’analyse critique des systèmes et des politiques en lien avec la santé.

La finalité santé communautaire permet d’approfondir les leviers de la promotion de la santé : donner aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur santé, favoriser des environnements sains, agir sur les déterminants de la santé.

Un travail de terrain en collaboration avec une équipe de professionnel permet aux apprenants d’intégrer dans les réalités les acquis d’apprentissage.

Cet exercice permet de développer aussi les approches participatives et communautaires.

                      Structure du programme:

Le programme de formation du spécialiste en santé publique, finalité « santé communautaire » est structuré en deux types de modules : les modules de tronc commun comprenant et les modules de filières. Les deux types de modules sont planifiés et exploités en trois grands blocs :

  • Bloc I : bio statistique et épidémiologie
  • Bloc II : management des systèmes de santé
  • Bloc III : santé des groupes spécifiques

La formation articule théorie et pratique (travaux de terrain) pour développer des compétences professionnelles avancées.

L’évaluation est enchâssée dans le processus d’apprentissage et comprend l’évaluation formative et certificative.

Un travail de recherche (mémoire) présenté et défendu devant un jury clôture la formation.

III. Atouts et organisation


                     Pédagogie:

Ce Master est basé sur une approche pédagogique interactive et participative relevant des principes de andrologie. Elle permet de développer des compétences de travail en équipe et favorise l’autonomie et la pensée réflexive. Cette formation favorise au maximum les échanges d’expériences et la prise en compte des parcours de chacun, qu’ils soient professionnels ou académiques. Des projets de recherche et d’intervention mettent en lien les apprenants, les professionnels de terrain et les réalités professionnelles. Cette approche permet ainsi de rapprocher l’école des terrains professionnels réduisant par voie de conséquence l’inadéquation pouvant exister entre le programme de formation et  les attentes du terrain.

                     Évaluation:

L’évaluation est organisée autour de deux objets :

  • Les apprentissages
  • Les enseignements

L’évaluation des apprentissages a lieu tout au long du processus d’apprentissage et prend en compte la participation active et proactive des apprenants ainsi que les acquis de l’apprentissage.

L’évaluation des enseignements est sous la supervision du comité directeur mais réalisée par les apprenants à la fin de chaque module grâce à un outil construit à cet effet.

                      Support des cours:

L’école de santé publique met à la disposition des apprenants un support papier de chaque module. Ce support est le minimum de savoir exploité par la co-animation tout en sachant qu’il est susceptible d’enrichissement aussi bien par les facilitateurs que par les apprenants.

IV. Débouchés professionnels


Les débouchés sont nombreux, du niveau local à l’international :

Postes envisagés:
  • postes de gestion/management/dans les institutions de santé au sens large,
  • postes de recherche (secteur publique ou privé),
Différentes fonctions:
  • Directeur de programme,
  • chargé de projet,
  • chargé d’études,
  • formateur,
  • consultant,
  • chercheur,
Institutions multiples:
  • Administrations publiques,
  • Institution parapubliques (observatoires, agences…),
  • ONG, associations, mutuelles, centres de recherches universitaires ou autres,
  • Bureaux d’études, organisations internationales, etc….

V. Conditions d’admission


  • Avoir au moins un niveau de licence (Bac+5) dans le domaine des sciences de la santé ou dans un domaine connexe,
  • Réussir une épreuve d’admission ;
  • Présenter trois lettres de recommandation émanant des autorités du Ministère de la santé publique, de l’employeur et d’un partenaire de l’ESP

VI. Dossier de demande


Le dossier de demande d’inscription, adressée au Directeur de l’ESP, doit comporter les pièces suivantes :

  • Lettre de demande,
  • Curriculum vitae,
  • Photocopies légalisées des diplômes universitaires,
  • Trois lettres de recommandation des chefs hiérarchiques et ou anciens professeurs du candidat,
  • Un résumé ne dépassant deux pages pour indiquer la motivation du candidat,
  • Quatre photos d’identité datant de moins de 3 mois.

L’autorisation d’inscription sera délivrée par le Directeur de l’ESP sur avis du Comité de pilotage et présentation d’une preuve de la capacité de financement des études.

L’inscription du candidat au Master en santé publique, finalité « santé communautaire » sera définitive que sur présentation d’une attestation de bourse d’études ou d’une preuve de versement effectif des frais de formation dans le compte de l’ESP.

Inscription disponible en ligne ICI
Pour plus d’information:

  • Contact secrétariat de l’ESP : espkin.secretariat@unikin.ac.cd
  • Site web de l’ESP : www.espkinshasa.net
  • Téléphone : +243 851463831/+243817493194