La défense de la thèse de doctorat de Dr Mafuta Eric de l’Ecole de Santé Publique

Ce 19 Décembre 2017 a eu lieu dans la salle Auditorium de la Vrije Universiteit Amsterdam, aux Pays- Bas, la défense de la thèse de doctorat de Dr Mafuta Eric de l’Ecole de Santé Publique de la  Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa. Cette thèse de doctorat intitulée : Improving the performance and responsiveness of maternal health services through social accountability mechanisms in the Democratic Republic of the Congo  [Améliorer la performance et réactivité de services de santé maternelle par le moyen des mécanismes de redevabilité sociale en République Démocratique de Congo] est issue des études conduites dans les zones de santé de Bolenge en Equateur et de Muanda au Kongo Central.

Dr Mafuta Eric a montré que dans le contexte de la RDC, un pays fragile et post-conflit, les mécanismes de redevabilité sociale sont presque inexistants ou non fonctionnels, mais que ces mécanismes peuvent être rendus plus opérationnels en utilisant les éléments existants dans le contexte, par exemple, en renforçant la participation communautaire, en utilisant les intermédiaires auxquels la communauté a confiance et en impliquant les prestataires de services. Il a aussi montré qu’ une fois qu’un mécanisme de redevabilité sociale est mis en place, il est efficace pour augmenter la performance et la réactivité de services de santé maternelle en changeant la dynamique de pouvoirs entre les prestataires de santé et la communauté, conduisant à une amélioration de l’attitude et de comportement des prestataires pendant l’offre de soins. La perception de ces changements est plus susceptible d’encourager l’utilisation de services par la femme.

Quelques photos